LE TISSAGE ET LE CUIR

DANS LE PROJET:

Appentis destinés aux activités artisanales du tissage et de la peausserie. Ces murs latéraux sont pleins afin de protéger les matières de la lumière et de la poussière. Les gaulois étaient très réputés pour leurs textiles et en particulier leurs couleurs vives que l’expérimentation cherche à reproduire en utilisant des bains de plantes tinctoriales disponibles à l’époque. Quelques rares artefacts en cuir nous sont parvenus mais la peausserie est essentiellement connue à travers les témoins indirects (outils spécialisés retrouvés en contexte funéraire, iconographie...); des hottes en peau, des bonnets en cuir, des chausses ainsi que des cuirasses en cuir témoignent de la diversité d’utilisation de ce matériau.