FOULAGE ET TEINTURES

DANS LE PROJET:

Les structures s’organisent autour d’une cour carrée, fréquente au Moyen Âge. Dans notre cas, la cour renferme les étapes finales du traitement du drap.

Trois nouveaux traitements constituent en effet «l’après»: le feutrage et le foulage où le drap est à nouveau lavé plusieurs fois dans des cuves d’eau et d’argile afin de le dégraisser et de l’ébouriffer ensuite avec une planche garnie de chardons pour lisser l’étoffe (les fils arrachés forment la bourre).

Plusieurs foulages sont nécessaires. Ils se pratiquent au pied (3 ou 4 ouvriers piétinent le drap dans une auge pendant deux jours). A partir du XIIe siècle, réapparaît le foulon des romains (un foulon à draps et à teintures d’époque romaine a été retrouvé dans le cadre de fouilles préventives dans l’Ardenne belge, à Arlon, en zone Trévire, alors qu’on a longtemps pensé qu’il s’agissait d’une invention du Moyen Âge).

Le moulin à fouler les draps médiéval reprend le mécanisme des moulins hydrauliques afin de battre l’étoffe à l’aide de cames; il remplace alors les ouvriers et devient très fréquent en milieu rural. Un moulin à fouler est mentionné à plusieurs reprises à Montcornet dans les textes historiques concernant le hameau de la Magdelaine, sur le site même du projet. Un accès aux ruines du site permettra aux visiteurs de passer de la cour au foulon. Dans les Ardennes, ces foulons ont presque systématiquement été transformés en moulins à couleurs au XIXe siècle. 

Concernant la teinture, certains écheveaux de laine sont parfois teintés avant le tissage, mais le plus souvent, c’est après le tissage, en même temps que le foulage ou en ultime étape. La teinture est la phase la plus délicate et onéreuse; on trempe les tissus dans des bains bouillonnant contenant un colorant associé à un mordant (oxyde métallique pour fixer la teinte sur le tissu) ou bien, pour obtenir le bleu de guède, on les trempe quelques heures dans une cuve de cuivre remplie d’eau chaude, on les malaxe avec des pelles, on fait plusieurs bains selon la nuance souhaitée, et on étend pour sécher. Le tendage des draps mouillés permet de donner la longueur réglementaire au drap.